Djibouti : Colonel Mohamed Djama Doualeh a eu l’ordre de tuer le colonel Abdillahi Abdi Farah, directeur de la police nationale djiboutienne.

[HCH24 -Afrique de l’Est - Afrique] - 1er/10/2019
Qui veut noyer son chien l’accusé de rage, cette expression date du XIIIe siècle sous la forme « qui bon chien veut tuer, la raige li met seure ». En effet, tout prétexte est bon quand on veut se débarrasser de quelqu’un ou de quelque chose. On invente des torts à ceux qu’on veut sanctionner ou (...)
... article publié par le journal "HCH24 -Afrique de l’Est". Lire la suite de l'article >
Pour toute information ou réclamation sur cet article, voir directement avec le journal.


        e-mail

Dans les journaux djiboutiens

|   Envoi ou retrait d'articles revue de presse   |   Ajouter votre journal   |